10.5.12

aujourd'hui 10 mai 2012

je viens dire bonjour et merci à ceux qui me font un chaleureux signe et à tous ceux ceux que j'ai cotoyé sur la toile  
Pour mes 92 ans   je peine à me maintenir en forme et ne réponds pas toujours comme je le voudrais
et pourtant cela me touche beaucoup
micheline

8.5.12

12.3.12

l'incroyable


Ce bleu

                                                                                        cette présence à ma porte

9.3.12

les prémices du printemps

premières fleurs d'abricotier


                                                                                  premier oeuf de l'année
                                  

23.2.12

Dans la nature

 papillon  de pain grillé
                       
          de l'oiseau gourmand il faut bien te méfier

12.2.12

hier 12 février






le thermomètre s'étant décidé à faire un sourire

et mon quartier s'éclairer d'un sourire

et petite poule à venir se chauffer à la vitre du sous sol 

l'autre raison sûrement aussi importante étant de voir enfin
réparer les dernières malfaçons de mon ascenseur dont 2 exemples



de ce qui reste bien difficile à dire
plus tard peut-être
( moral et santé)

5.2.12

Ici, ce matin,5 février 2012, première légère poudreuse et dure froidure

Et si comme l'envisage certains chercheur chacun pouvait  un jour lire directement dans la pensée des autres directement sans l'intermédiaire du langage?comme indiqué(http://fr-ca.actualites.yahoo.com/lire-dans-la-pens%C3%A9e-dune-personne-possible-selon-140513978.html)par une de mes amies ?
une drôle d'aventure hein?

31.12.11

Dernier jour de l'année

il fait gris, humide et immobile
alors elle est toujours là sans bouger
à ma fenêtre

elle attend qu'on déblaie ces gravats
 d'une malfaçon de l'ascenseur
qui peine à voir venir la nouvelle année.

Bonne année à tous

24.12.11

La rose à ma fenêtre



22 Août 2011


10 Décembre 2011

24 Décembre 2011


elle ne comprend toujours pas
pourquoi il n'est plus là
puisque c'est Noêl

4.12.11

Mon silence

Après une semaine exactement de retour à la maison, Pierre, réhospitalité d'urgence à l' hôpital Avicenne y est mort ce vendredi 2 décembre 2011.

26.11.11

hier vendredi

vers 15 heures la voiture médicalisée stoppe devant notre porte

puis repart sans autre forme de procès

reste à se réapproprier ce nouvel espace


et ce matin samedi un nouveau jour se lève.
bonne journée à tous.

23.11.11

l'ascenseur


Ascenseur


C’est bien ce que j’ai voulu
Et pourtant j’ai mal au ventre
De voir une blessure saignante
Au mur solide de ma maison

On l’a troué pour une affaire
Qui me fait mal au ventre
Ne plus pouvoir par l’escalier
Atteindre où nous avons dormi

On y fera une autre porte
Qui débouchera sur l’ascenseur
Et subito presto nous transportera
De bas en haut de haut en bas

Plus besoin de nos jambes
Et pourtant j’ai mal au ventre
En regardant se construire
Ce que nous avons voulu.

En regardant le trou se faire
Dans le mur de ma maison
Et ces petites pierres à terre
Qui ne serviront plus,

J’oublie de penser à ceux
Qui n’ont même pas de maisons
Tant ce qui nous est acquis
Devient égoïste nécessité

M.L. 22 nov. 2011.

 

22.11.11

j'aime cette poésie

L'Automne


Salut! bois couronnés d'un reste de verdure!
Feuillages jaunissants sur les gazons épars!
Salut, derniers beaux jours! Le deuil de la nature
Convient à ma douleur et plaît à mes regards!

Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire,
J'aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois!

Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits,
C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais!

Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui!

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau;
L'air est si parfumé! la lumière est si pure!
Aux regards d'un mourant le soleil est si beau!

Je voudrais maintenant vider jusqu'à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel!
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel?

Peut-être l'avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l'espoir est perdu?
Peut-être dans la foule, une âme que j'ignore
Aurait compris mon âme, et m'aurait répondu?...

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire:
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu'elle expire,
S'exhale comme un son triste et mélodieux.

                                             Lamartine.

21.11.11

Petit entracte du dimanche


Pour la première fois, dans le parc,
sous un si joli rayon de soleil
                            ( admirez le joli bonnet qu'on vient de lui prêter
                                   quelqu'un lui ayant chippé son bérêt)

et nos couleurs assorties de rigueur!


au premier plan les pigeons quémandeurs


de la terrasse où les admirent ceux qui peuvent sortir  


et admirent aussi ces arbres magnifiques


deux anonymes


maintenant il faut rejoindre notre 3ème étage


reflet dans l'ascenseur


                                                                 l'heure du thé


et par la fenêtre les grands peupliers
que l'automne déshabille doucement

tandis que la vie s'anime, tard le soir,
autour du ballon rond 

17.11.11

par décision médicale

mon mari devait quitter Sevran
demain après midi
et ce matin même on me livra donc ce lit médicalisé
pour attendre que l'ascenseur en construction
lui permette de rejoindre notre lit à l'étage sans trop d'efforts
et bien qu'il puisse marcher convenablement maintenant

j'étais en train de préparer draps et couvertures
quand un coup de téléphone m'avertit
que sa sortie était annulée
suite à la dernière visite du cardiologue.
j'ai donc laissé draps et couvertures
en attente sous un couvre lit

pour une semaine environ!
que croire? je savais bien que tout n'était pas gagné mais c'est une déception pour nous deux
Espérons que je pourrai vous donner bientôt de meilleures nouvelles  Profitez bien du temps qui passe et de ce que l'on partage en amitié.

12.11.11

peut-être un jour de la semaine prochaine

je rentrerai à la maison

revoir le ciel de ma fenêtre

les feuilles d'automne de mon abricotier

les dernières du  prunier Reine-Claude

10.11.11

En attendant qu'il rentre à la maison

De blancs moutons au ciel


et c'est dit: elle sera bleue


j'ai commencé à ramasser les feuilles mortes

en mettre un peu au pied de l'arbre

Dans la maison
un petit trou a vu le jour pour la porte de l'ascenseur
et il me faut le surveiller

7.11.11

Des fleurs en hiver

J’ai une nouvelle jacinthe
Toute petite encore.
Comme chaque année                                                 
Elle vint à ma porte
Me dire qu’en hiver
Il y a des fleurs.
Des fleurs d’hiver
Qui regardent à ma fenêtre
Le temps qu’il fait dehors.


Et dehors tout bonnement
Nouvellement plantées
J’y ai vu les pensées d’hiver
Celles qui résistent à la gelée
De la terre et des sentiments.                                                                                                
Il m’a répondu mon fils :
Comme d’hab
Tu n’es pas bien lunée.

La lune là-dedans
Que vient-elle y faire
C’était quand je suis née
Depuis j’ai beau faire
Il a beau faire aussi
M’apporter cette jacinthe
Qui fleurit en hiver
Chaque fois je me demande
Comment passer l’hiver
L’hiver de nos pensées.



                             

2.11.11

l'Automne à Sevran

deux semaines déjà

l'horizon n'est pas encore dégagé