30.6.11

en attente de permission de vacances

vérifier l'état de santé du mari

l'état de santé de la circulation

l'état de santé de mon rosier
 qui voit rouge à  ma fenêtre

Croire encore à l'été

26.6.11

une journée canicule annoncée

dès la première heure

dans les petits coins

par la fenêtre

sur les premières Reine-Claude

25.6.11

le chardon bleu

une jolie plante décorative que l'on peut garder en fleur séchée
(pour détails cliquer sur le titre)


comme tout chardon qui se respecte
elle interdit toute intrusion de main mal intentionnée
dès  ma porte d'entrée

mais elle accueille
quantité de petits insectes ailés
ici
une grosse fourmi volante???

24.6.11

Les Allymes (suite)

au pied de la Tour



gravir l'escallier de bois



halte à chaque étage


pas toujours de lumière pour les clichés


vue de haut

il faudra redescendre

                                               quelques rencontres

    

22.6.11

Des images-souvenirs

Le château des Allymes


               

non je n'irai plus là-haut
Alors en reparcourant mon vieux blog  je me suis fait une petite vidéo 
 pour me rappeler le temps où je pouvais encore grimper.
c'était en 2007 puis en 2009

Mais je peux encore jouer aux devinettes
 j'y suis quelque part
 m'auriez vous repérée?

Le château des Allymes est une forteresse militaire du XIIIe siècle, remaniée au XVIe siècle, située sur la commune d'Ambérieu-en-Bugey, construite par le Dauphin de Vienne afin de protéger la population d'incursions qui ravageaient le pays. C'est le seul exemplaire de forteresse médiévale du Bugey et offre un point de vue exceptionnel. Il domine la plaine de l'Ain à quelque 800 mètres au sud-ouest du Mont Luisandre qui culmine à 805 mètres. Il domine la commune d'Ambérieu-en-Bugey qui l'a acquis en 1984. On y accède par le hameau de Brey-de-vent.

PS la ville d'Ambérieu( département de l'Ain) est le siège de l'APA où se tiennent une fois sur tous les deux ans "Les Journées de l'Autobiographie"au cours desquelles s'intercalle toujours une jolie petite récréation.

21.6.11

Une histoire de navets

après une autre!
.
En voilà au moins des tout beaux tout frais
étant donné leurs feuilles bien vertes

 leur peau sans aucun défaut apparent
de forme ou de couleur 


hélas après en avoir fendu un de toute la force de mon  couteau
la chair n'était que fibres coriaces


                                            impossible à consommer


                                   et de même toute la botte à jeter

18.6.11

devinette

si je peux me permettre
 qu'est-ce que c'est que je tiens là?
PS: si je peux me permettre!!! étant donné que je suis encore en période expérimentale de mon ancien blog  restauré moyennant quelques sous!!tellement j'en avais marre de patauger dans la.....c
cette photo date de 2006

15.6.11

12.6.11

un jour nouveau

à la Saint Barnabé
l'année dernière

dimanche 12 juin


                                                        c'est curieux

au fil des jours 2: nouveau blog

au fil des jours 2: nouveau blog: "essai les coquelicots"

10.6.11

9.6.11

limite de stokage

j'ai déstoké... à suivre

ज'एससी à nouveau



Blogger boude?

impossible de poster un nouveau message

Blogger boude??

impossible de poster??

Entre deux nuages



Il faut bien sortir un peu


et aller voir sur les rails


le résultat de la technique


(voir entrée ci-dessous)







sans oublier la chanson des coquelicots










dans le petit chemin


où de faufile


un chardon timidement bleui









un petit tableau insolite


sur un carton abandonné













et le soleil dans ma maison













avant qu'il ne mous quitte













pour d'autres horizons





7.6.11

et s'il n'en reste

que quelques uns arrivés à maturité

soyez les bien venus

cette nouvelle éclosion aussi

                  pour éclairer nos journées

5.6.11

il a plu


Hier il faisait si chaud  que tout baissait la tête
 et que mes mains désolées pendaient comme loques éplorées
sur le fil de la pensée

Il a plu cette nuit.


sans savoir de quel orage surgis


trois mots sont venus chanter
 sur mon clavier
Amour délice et orgue

"Amour délice et orgue
pieds nus dans un jardin d'hélices
hier j'écrivais pour en arriver au sang
aujourd'hui j'écris amour délice et orgue
pour en arriver au coeur
par le chemin le plus tortueux
noueux noué
chemin des pierres trouées
pour en arriver où nous en sommes
pas très loin
un peu à gauche de la vertu
à droite du crime
qui a laissé une large tache de rouille
sur nos linges propres tendus au soleil
pour en arriver où
je me le demande
pour en arriver à l'anti-rouille
amour délice et orgue
ou pour en arriver au coeur tout simplement ?
tout simplement."

Roland Giguère

Forêt vierge folle, 1949