29.6.08

27.6.08

TELE

hier soir: une fois n'est pas coutume
une émission m'a retenue sur mon siège au delà de mes habitudes.

Sur la 5:
Fernand Reynaud : bof je n'ai jamais bien aimé ses grimaces stéréotypées!!
mais je suis restée et j'ai bien fait , car c'était bien fait ,juste l'histoire d'un p'tit bonhomme qu'a pas vécu son compte de temps...pour voir
qu'aujourd'hui c'est comme hier.....

dans ce sketch notamment:

Fernand Reynaud - Le raciste - 1972 - Fr
Vidéo envoyée par eclusier

le raciste


enfin je n'ai pas vu le temps passer et encore moins par la suite:

Jules Verne
ces histoires de nos lectures d'enfant?
non un prodigieux visionnaire qui finit par nous donner froid dans le dos:
tout cette prescience du génie de l'homme capable de s'affranchir de l'eau, de l'air, du feu , des lois de l'univers et de rester le plus féroce des animaux

"La férocité humaine dépasse celle de la nature."
Jules Verne [ Les naufragés du "Jonathan" ]

26.6.08

les fleurs, les petits oiseaux..(fantaisie)

vous croyez que je m'amuse??
que je dors bien
que je chante pour les petis enfants
des chansons d'un autre temps...
que mes salades sont de tendresse
chaque jour que dieu fait
et qu'ainsi brin de sagesse
embaume mon amour de 50 ans .

"Il court il court le furet
Le furet des bois mesdames
Il court il court le furet
Le furet des bois jolis
Il est passé par ici..."


pourquoi faut-il toujours faire semblant
qu'un gros bouquet de pervenche
fait la pluie et le beau temps
que rien ne se ride
dans les plis de nos draps blancs

"Jeanneton prends sa faucille
Pour aller couper les joncs
En chemin elle rencontre
Quatre jeunes et beaux garçons"


j'ai passé par tous les âges
qui sont blottis dans mon giron
ils sont d'épine et de fleurons
ils reviennent dans mes songes
me demander des comptes

"ferme tes jolis yeux
car tout n'est que mensonge
le bonheur n'est qu'un songe
ferme tes jolis yeux"

24.6.08

LA BERGERONNETTE GRISE

La Bergeronnette grise mesure entre 16 et 19 cm, avec la longue queue caractéristique de son genre, et pèse environ 25 g.
Elle vit dans des espaces ouverts, souvent à proximité des habitations et des points d'eau. Elle niche dans les interstices des murs de pierre, sous les toits, dans les ponts ou dans des trous d'arbres. Son nid est fait de paille, de feuilles et de racines.




qui connait encore ce chant?

Bergeronnette

Inconstante bergeronnette,
Pauvre petit oiseau des champs,
Qui voltiges, vive et coquette,
Et qui siffles tes jolis chants ;

Bergeronnette si gentille,
Qui tournes autour du troupeau.
Par les prés sautille, sautille,
Et mire-toi dans le ruisseau !

Vas, dans tes gracieux caprices,
Becqueter la pointe des fleurs,
Ou poursuivre, au pied des génisses,
Les mouches aux vives couleurs.

Reprends tes jeux, bergeronnette,
Bergeronnette au vol léger ;
Nargue l'épervier qui te guette !
Je suis là pour te protéger ;

Si haut qu'il soit, je puis l'abattre...
Petit oiseau, chante !... et demain,
Quand je marcherai, viens t'ébattre,
Près de moi, le long du chemin.

C'est ton doux chant qui me console,
Je n'ai point d'autre amis que toi !
Bergeronnette, vole, vole,
Bergeronnette, devant moi !...

ce chant me rappelle ceux que nous chantions enfants,chaque matin en entrant dans ma classe à tous les cours, avant de nous asseoir pour commencer notre travail ; une façon d'aborder la journée par un brin de poésie... c'était il y a bientôt un siècle!!

23.6.08

la nature dans tous ses états

L'ombre et la lumière

Se faire un chemin dans les hautes herbes

ces roses si anciennes et qui persistent

D'autres en avalanche contre le mur

Ailleurs en toute liberté

Cependant un peu de discipline


LES MOMENTS UNIQUES

un insecte dans l'herbe

l'orchis si rare

Un autre orchis plus sophistiqué encore ?

Avec papa dans les hautes herbes



Une Bergeronnette !!qui était en couple sans souci dans l'herbe coupée derrière la tondeuse mais très attentive à mon objectif!petit oiseau des champs devenue si rare.
je l'ai guettée longtemps sans arriver vraiment à m'en approcher suffisamment malgré le zoom. (cliquer sur l'image)



Et pour finir un superbe coucher de soleil

21.6.08

PAR CE BEAU TEMPS SI RARE

Petite escapade à la campagne



bon week end à tous!

19.6.08

Les ROSES TREMIERES












c'est toujours un étonnement de voir apparaître les nuances de couleurs qui naissent de la fantaisie de croisements imprévus.
merci les abeilles et autres insectes!

17.6.08

bribes de réflexions

après toutes ces histoires de rêves...

après aussi - coïncidence?-un billet de Rosie* sur DIEU et LE MAL: question qui n'est pas nouvelle et à laquelle bien des théologiens ont essayé de répondre .

pour moi je me pose cette question:
dieu est-il un rêve??
dieu a-t-il créé l'homme ou l'homme a-t-il créé dieu?

Pas de doute
Dieu est tel que l'homme l'a créé à son image ( dès l'origine les dieux sont tout à faits proches et ressemblants) puis il est devenu unique projection de ce que les humains désirent pour que leur vie soit supportable et devienne de plus en plus meilleure à vivre, une sorte d'idéal de bonheur personnel dans une société de plus en plus hiérarchisée et éternelle dans l'au delà; ainsi les religions ont-elles codifié un ensemble de règles morales qui ont soutenu les hommes dans leurs conditions, leurs difficultés ou leurs combats mais dont les plus fort se sont parfois emparés pour assujettir les plus faibles, d'où les dérives des guerres de religions ou autres.

Ceci dit les causes et les raisons de notre vie, de la vie en général , de notre conditionnement humain dans l'univers nous échappe ; c'est toute cette part d'inconnu que l'on pourrait appeler dieu, tout ce qui nous semble plus fort que ce que nous pouvons comprendre et qui nous détermine en grande partie comme s'il s'agissait d'un maître dominant et tout puissant

Reste cette pulsion vitale en nous et tant que nous vivons, notre désir de maîtriser le destin , ce désir qui a débouché et débouche sur tous les progrès de la connaissance et qui peu à peu triomphe de fléaux comme les maladies , corporelles ou mentales comme le cancer , la folie la méchanceté ,l'agressivité, l'injustice ,nées de la souffance qu'on peut apprendre à éradiquer.

Ce sont ces progrès - osons le mot scientifiques-, qui seuls peuvent donner sens à ce qu'on appelle l'espoir d'une vie meilleure sur terre et non dans un au delà qui nous échappe pour l'instant, sans croire à ces jolies légendes de père noèl qu'on invente pour les enfants .

Reste à gérer tout ce qui reste à faire pour continuer à vivre malgré l'adversité.,la souffrance .Courage et lucidité à partager ,tous ensemble avec cette étincelle de confiance dans l'intelligence et la chaleur humaine, ses.petits ingrédients d'apaisement..que l'amour suscite dans notre creuset de vie.

Enfin c'est mon petit point de vue d'acienne enfant croyante convertie en un "agnoticisme athée" :pardon pour l'incohérence de l'alliance de mots!!

Athée: Dieu avec ses images représentatives, ses pouvoirs d'interventions directes dans le concret de nos vies, ses apparitions surnaturelles , sa sensibilité accessible à nos prières etc.. n'existe pas..
Aucune vérification plausible que de nombreux trucages s'appuyant sur des connaissances ou autres phénomènes illusoires ( cf liquéfaction du sang sacré ..stigmates etc..)

Agnoticisme: Pour tout ce qui reste à découvrir ou rester inconnu: pas de réponse.

Mais dans ce domaine je me suis avisée qu'une attitude d'esprit fort utile pour démasquer les apparences est souvent d'inverser les propositions dictées par les premières intuitions de nos sens :ainsi l'a démontré Galillée qui reste une référence majeure en la matiere:
et pourtant :elle tourne!!-- la terre !

Et si nous essayons de dire:
-" je suis donc je pense" au lieu de dire" je pense donc je suis"
-tolérer est parfois intolérable
-le doute peut renverser des murailles
-la liberté est une prison... (parfois) etc...
à vous??? ou à ceux qui passent le bac philo???

*Rosie
http://rosie-toutsimplement.blogspot.com/

16.6.08

APERCU des journées de l'APA à Marly Le Roy

qui se sont déroulées à l'INJEP : Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire

situé:A 30 minutes de Paris, dans un parc arboré de 9 hectares, avec 23 salles de travail, un centre de documentation, 160 chambres, l’Injep propose des conditions d’accueil et de séjour exceptionnelles pour séminaires, colloques, stages et formations.



LE PARC


le petit déjeuner AVEC CHANTAL RENCONTRES FAMILIERES


ET SON PLUS BEAU SOURIRE




Chantal Cambronne prépare son entrée en scène pour le spectacle du soir: "La Maison abandonnée"d'après un de ses écrits personnels et mis en scène par Geneviève Serra


Philippe Lejeune complète les présentations Un aperçu d'une scène
un aperçu d'un atelier de réflexion
dans une salle de conférence

en réalité je n'ai guère photographié ou filmé , trop souvent prise par l'intérêt des débats et des échanges qui ont été comme toujours chaleureux et animés, et extrèmement variés depuis le petit récital de contes , le soir à la veillée jusqu'au sujets les plus fantaisistes ou sérieux et très documentés ...parmi lesquels on peut choisir; les journées n'étant pas assez longues pour tout y loger

pour ma part j'ai assisté à une présentation débat sur Goyat qui m'a enchantée par sa clarté,et sa richesse, ses projections.. bien savoureuses pour mon manque de culture en ce domaine.: 2 heures que le n'ai pas vu passer!

une fantaisie de chants et mimes de petits textes humoristique ou émouvants.. tout à faits inattendus.. que j'ai un peu filmé.... et puis.. et puis...

rentrée quand même fatiguée juste à temps avant la pluie ... et fait quelques rêves à la Goya!!! cette nuit

13.6.08

vers Marly Le roy

comme prévu, je pars tout à l'heure voir ce qu'on dira de tous nos rêves puisque tel est le thème principal de ces journées de l'APA.
pour les rêves pendant le sommeil: pas trop d'ambiguités: on s'en souvient , ou peu, ou pas du tout,mais ils existent chez tout un chacun , détectables scientifiquement pendant le sommeil dit paradoxal et essayer de les supprimer nuit profondément à notre équilibre psychique
quant au contenu, si on s'en souvient, ils font depuis la nuit des temps objet d'interprétations multiples ..... et plus récemment d'études psyanalytiques diverses..
mais on parle aussi de rêves éveillés:j'avoue que je m'y perds:

l'imaginaire est-il un rêve??
la maison que je vois en rêve est-elle celle que je vais acheter?
le poème que le poète écrit est-il un rêve? id. pour toutes les crétions artistiques
mes souvenirs sont-ils réalité ou rêves?
la société idéale que j'imagine n'est-elle qu'un rêve
l'utopie est-t-elle un rêve ?
l'hallucination est-elle une création poétique de nos sens ou une activité psychique particulière ( apparitions de saints ou autres visions)... ou l'effet d'un drogue etc.....
ou simplement le rêve est-il le contraire de la réalité???

11.6.08

APA (petit complément)

je reçois le mail suivant de la personne qui doit animer un atelier sur les rêves le week end prochain à Marly :
"Bonjour,Vous vous êtes inscrit à l'atelier "Comment nous narrons nos rêves" aux journées de l'autobiographie. Pourriez-vous apporter "un récit de rêve", vrai ou faux, rêvé par vous ou extrait d'un ouvrage publié. Si cette demande vous pose problème, n'en tenez pas compte, j'aurai quelques rêves supplémentaires. Au plaisir de cette rencontre et réflexion commune."

Annie Pibarot

quelqu'un aurait-il envie d'ajouter un petit récit que je transmettrais???
pour ma part je viens d'en imprimer une dizaine
au hasard en voici un que j'ai peut-être déjà mis sur mon blog.. de quoi rêver:

RËVE DE LA NUIT. (16 déc. 2006.)
Quelqu’un est venu m’embrasser cette nuit, ce matin très tôt sans doute car à mon réveil c’était encore si présent, si bon à essayer de garder, ce cadeau de mes nuits, plein et fragile comme un irréel qui va se diluer dans le réel. C’était un homme grand, pas trop, épaules larges, pas trop, silhouette pleine comme enrobante. Il tenait ma bouche contre la sienne doucement mêlée à la mienne, fondue en la mienne dans une sorte d’union sans heurt presque immobile et pourtant profonde. Je le voyais de dos mais j’étais dans ses bras .Il y avait autour de nous comme des silhouettes menues et lointaines un peu indécises mais présentes. Maman était là je crois quelque part et nous étions en faute. C’est certain. Une faute assumée par le bien-être d’un consentement mutuel.
En me réveillant j’étais sûre que je le connaissais cet homme, son existence était là, évidente sans que je puisse l’identifier, il ne ressemblait à personne de mes souvenirs mais c’est sûr j’allais pouvoir savoir qui il était, son identité flottait autour de la vision que j’en avais mais chaque fois la révélation s’évanouissait comme lorsque, dans l’éveil, on cherche un nom qu’on a, comme on dit, sur la langue et qui ne va pas manquer de vous revenir. Mais voilà il n’est pas revenu. J’ai beau repasser le film de ce long baiser qui se prolonge dans la douce indifférence de présences inconnues quoique familières, de ces vagues ombres évanescentes autour de nous. Je ne peux savoir qui il était.
Puis nous nous sommes quittés.
Comme au bord d’une piste de danse mon mari est venu me chercher pour danser, il était accueillant, sa petite silhouette légèrement ténue m’a ouvert les bras et j’ai senti que j’allais danser à petits pas ordinaires comme d’habitude dans la vie.
Mon rêve s’arrête là mais depuis et tandis que s’estompe déjà les traces d’un si bon à être vécu dans ce rêve, je cherche encore qui est venu me tenir dans ses bras cette nuit .Mon inconscient refuse de me livrer son secret.

10.6.08

L'APA



..........................................................................revue juin 2008, no 48


je vous ai déjà présenté
Association pour l'Autobiographie et le patrimoine autobiographique
mais vous pouvez retrouver toute indication complémentaire ci-desous:


La Grenette, 10 rue Amédée-Bonnet, 01500, Ambérieu-en-Bugey, France.
Téléphone: (33) 04 74 34 65 71; Courriel: apa@sitapa.org



Cette année

Les Journées 2008 se tiennent à Marly le Roi du 13 au 15 Juin sur le thème "Rêve"

Rêve
Journées de l’autobiographie 2008
Les rêves de nos nuits sont-ils une réalité ou une fiction ? ... Devons-nous interpréter nos rêves et si oui,
comment et dans quel but ? ... Le récit de rêve : Comment appréhender cette forme d'écriture ?
Les rêves de nos vies nous conduisent-ils de l'idéal au réel ? ...
Ateliers, lectures, théâtre, cinéma, débats, expositions
Pour plus d'information, visitez le site des Journées 2008 : http://journees2008.sitapa.org/

Journées de Marly, 13 au 15 Juin Les inscriptions aux Journées de Marly sont closes. Mais Conférences et Tables Rondes du samedi après-midi et du dimanche après-midi sont en accès libre et gratuit et vous pouvez vous y rendre hors inscription.


Programme



Samedi après-midi : Conférences et cartes blanches
Conférences
Interpréter ses rêves ? (14 h à 15 h 45)
Comment les écrivains narrent leurs rêves (16 h à 17 h 30)
Cartes blanches (17 h 45 à 18 h 45)



Dimanche après midi:14 h - 17 h :



Le rêve dans toutes ses expressions



– Table ronde avec Julie Wolkenstein,
Annie Pibarot, Marie Hélène Roques,
Guy Mercadier et Philippe Gasparini,
animée par Roseline Combroux et Daniel Orler.
Discussion à partir des thèmes abordés au cours
des ateliers de réflexion (voir pages 2 et 3) et des
ponts que nous pourrons établir entre eux.

9.6.08

fête de la ville

Ce dimanche 6 juin se déroule la fête annuelle de Bobigny, au parc de la bergère qui longe la canal de l'Ourcq sur plus de 2 km. Une navette gratuite depuis la porte de la Vilette assure un bien utile transport de visiteurs ou adepte de mini croisière (cliquer sur les images pour agrandir)

un pont flottant assure les échanges entre l'une et l'autre rive où se produisent animations carnavalesques et se mélangent les ethnies dans leurs plus beaux atours.Ci- dessous géants burlesques et barque de pirates sur les côtes bretonnes





la foule est dense et bariolée









un orchestre endiablé








Mais au détour un petit coin où se reposer










un couple regarde et sourit



































loin de la foule: pique-niquer ou discuter





Nous revenons, les yeux remplis d'images et les jambes lourdes d'avoir bien piétiné..

ou...... d'avoir bu le ti'punch??? non un petit sorbet à la noix de coco pour moi...