11.5.11

ce dont on ne se lasse pas

en bouquet

En survivance depuis le mariage de ma fille

roses rose

petites généreuses

bicolore

audace de premier plan


exténuée,déjà brulée de soleil

3 commentaires:

brigetoun a dit…

j'en suis verte d'envie

Air fou a dit…

Magnifiques, ces rosiers taillés comme de petits arbres.

Et avec des noix de Grenoble ou des noisettes, une grappe de raisins verts, un vieux livre ouvert, la rose fatiguée, une fois bien séchée ou même là, serait le point de mire d'une nature morte, dans un bol tout simple ou sur ta belle nappe blanche en dentelle, ou mieux encore, le tout directement posé sur ton meuble brun foncé.

Zed xoxox

Solange a dit…

Vous avez la main, elles sont magnifiques.