5.6.11

il a plu


Hier il faisait si chaud  que tout baissait la tête
 et que mes mains désolées pendaient comme loques éplorées
sur le fil de la pensée

Il a plu cette nuit.


sans savoir de quel orage surgis


trois mots sont venus chanter
 sur mon clavier
Amour délice et orgue

"Amour délice et orgue
pieds nus dans un jardin d'hélices
hier j'écrivais pour en arriver au sang
aujourd'hui j'écris amour délice et orgue
pour en arriver au coeur
par le chemin le plus tortueux
noueux noué
chemin des pierres trouées
pour en arriver où nous en sommes
pas très loin
un peu à gauche de la vertu
à droite du crime
qui a laissé une large tache de rouille
sur nos linges propres tendus au soleil
pour en arriver où
je me le demande
pour en arriver à l'anti-rouille
amour délice et orgue
ou pour en arriver au coeur tout simplement ?
tout simplement."

Roland Giguère

Forêt vierge folle, 1949









 

3 commentaires:

brigetoun a dit…

très joli mais j'aimerais sortir de cette zone d'orage et de froid moi

Air fou a dit…

Tu aimerais peut-être ceci, que tu me permets de découvrir. « L'âge de la parole ». C'est l'époque de la « révolution tranquille », celle où les Québécois à genoux sous la croupe de l'Église catho, ont commencé à se lever. Tant sont découragés de ce que trop de plus jeunes ne voient plus la nécessité, l'urgence de créer un pays, au-delà de la nation reconnue après que toutes les autres, des Premières Nations, le furent, il y a à peine quelques années. Difficile de dire à quelqu'un « Ah bien oui, vous existiez avant que nous gagnions la guerre et que nous tentions de vous assimiler, de vous soumettre. N'avons-nous pas, à l'époque où nous étions plus que cousins, importés de chez vous, fait de même avec les Premières nations? Des scènes d'horreur, d'abus sexuel et autre qui sont encore si récentes et causent destruction et suicides.

C'est l'histoire de la colonisation.

Je ne connais bien peu ses écrits, un peu le visuel, mais encore là, je découvre ceci grâce à toi, Mimi, qui sait que tout aboutit à la recherche ici! Hihihi!

Personnellement, son oeuvre ne m'interpelle pas beaucoup, mais ciel, ça prenait toi pour m'en faire découvrir un peu plus!

Zed ♥

micheline a dit…

Air fou,
oui et tant sois-tu remerciée pour tous ces compléments d'information et ses résonances québecquoises...