11.9.11

c'était hier

l'aube était rose

dans le ciel chemins tracés
transportaient bien des rêves

ici bas ce n'est pas la même chose
le chemin est barré

quelqu'un attend la liberté

5 commentaires:

brigetoun a dit…

ô ces cieux ! mais la liberté était proche, non ?

Anonyme a dit…

Toujours aussi émerveillé par le bon sourire de Pierre ; il m'en rappelle un autre, du même âge, que j'aimais beaucoup ; j'oubliais presque celui de la titulaire de ce blog qui nous quittera bientôt pour une dizaine de jours.

La juxtaposition du mot liberté dans ton texte et sur la façade de l'immeuble est sans doute voulue.
Que représente cet immeuble ?

Bonnes vacances si on ne se voit plus.

Petite Boussole.

micheline a dit…

En cliquant sur les images elles deviennent assez grandes pour livrer quelques secrets. Sur la troisième lire: Centre polyvalent de Santé Aimé Césaire
et c'est bien là que l'on délivre le droit d'aller ailleurs fêter son anniversaire.
Souriez, vous êtes filmé!!

Solange a dit…

Je suppose que vous êtes déjà parti. Passez une belle semaine. À bientôt.

Air fou a dit…

Liberté chérie, affiche-toi...

Zed ¦)