7.9.11

Rien de plus

un ciel brouillé


des façades maussades

                                                                       un revêtement qui s'écaille

comment donc épurer 
les choses périmées ?






4 commentaires:

brigetoun a dit…

en leur souriant ? pas si facile et peut être sans grande efficacité..
en rénovant celles sur lesquelles on a prise - pas le courage, moi, vous si

Solange a dit…

En jetant, mais c'est difficile.

Anonyme a dit…

Oh la la, Micheline, tout ceci n'est pas très joyeux, je vais essayer de souffler très fort pour que ce vent frais, venu de l'est, balaye toute cette grisaille et tant pis si quelques vieux papiers en profitent pour prendre la clé des champs, ce sera toujours ça de moins à trier.

Je t'embrasse affectueusement.

Petite Boussole.

Air fou a dit…

Je souffle avec Petite Boussole, je m'ajuste au nouveau Nord magnétique.

Pendant que tu dormiras, tous ces papiers redeviendront des arbres sous lesquels tu pourras te reposer à l'ombre de tes souvenirs.

Zed xxx...

Et le « mot » à recopier est « empilit ». Hihihi!