29.9.09

« En ces jours d’automne où la nature expire

A ses regards voilés je trouve plus d’attraits »
Lamartine


Pêches sanguines, pêches blanches et petites pêches de vigne

tarte aux quetschesPosted by Picasa       


7 commentaires:

brigetoun a dit…

somptueuse façon d'expirer, et goûteuse

vince a dit…

bonjour Micheline§
sais tu que les pêches sanguines (de vignes) ont été crées dans les vergers nombreux des monts du lyonnais et plus précisément à Brignais.
(la région de Louis la broquante)
On les plaçais en bordure des verger pour savoir si une maladie ou des insectes ravageurs étaient en train de s'installer. Comme pour les rosiers en Bordelais.
merci pour ces saveurs
bises

micheline a dit…

brigetoun, merci de faire passer le côtoiement incongru des paroles et des images....c'est bien gentil!

vincent, tu en sais des choses!
non je ne savais rien des sanguines.un voisin nous les a offertes et c'est même la première fois que j'en vois.Les autres sont à nous;on a eu pas mal de quetsches cette année en plus des mirabelles. C'est une année à noyaux .
bise aussi.

Petite Boussole Gourmande a dit…

Miam, miam, miam, toutes ces bonnes choses font bien envie ...

Solange a dit…

Il y a bien longtemps que j'ai mangé de bonnes pêches, ici on les reçoit pas mures et elles murissent mal.

micheline a dit…

en parlant de pêches: j'en ai cuisiné avec un peu de filet de boeuf qui me restait, ce n'est pas mauvais du tout; mais ça va aussi avec n'importe quelle viande.

Viviane a dit…

J'aime les pêches sanguines ou pas, mais j'ai du mal à supporter le contact de leur peau duveteuse, je ne sais pas pourquoi je ressens un malaise étrange en les touchant...
Bisous
Viviane