17.3.11

Le Japon

Le Japon savait que la construction de réacteurs nucléaires dans une zone sismique avait de «graves lacunes»


Par Marie, le 14 mars 2011
cliquer ur le titre


International + Vidéo-


Le Japon avait été mis en garde il y a trois ans que la construction de réacteurs nucléaires dans une zone sismique risquait de "catastrophe nucléaire".

Le professeur Katsuhiko Ishibashi l'université de Kobe a donné l'alerte en 2007, il a quitté un groupe de sécurité de l'industrie.

Il a décrit les plans de sécurité pour le Japon de 55 réacteurs nucléaires, a présenté en 2006, ayant de «graves lacunes» et a déclaré que les tremblements avait eu lieu près de trois centrales nucléaires entre 2005 et 2007.

Dans chaque cas, les tremblements de terre étaient plus forts que les réacteurs qui ont été conçus pour résister.

Il dit alors: ". Si des mesures radicales ne sont pas prises dès maintenant pour réduire la vulnérabilité des centrales nucléaires aux tremblements de terre, le Japon pourrait connaître une véritable catastrophe nucléaire" tremblement de terre de vendredi est le plus puissant du Japon a enregistré, en ajoutant aux préoccupations sur la localisation des centrales nucléaires en l'un des plus instables du monde des zones sismiques.

Le Japon dispose de 55 réacteurs dans 17 sites dans le cadre de ses efforts pour réduire sa dépendance sur les importations d'énergie étrangères. La nuit dernière, il y avait des préoccupations au sujet de neuf des réacteurs. Entre-temps, le secrétaire à l'Énergie Chris Huhne a ordonné hier un rapport sur les implications de sa décision de soutenir une expansion de l'énergie nucléaire de Grande-Bretagne.

Il a dit: "J'ai demandé à l'inspecteur en chef du nucléaire, le Dr Mike Weightman, pour un rapport complet sur les implications de la situation au Japon et aux leçons à tirer."

Comme les détails de la crise nucléaire du Japon ont émergé, Greenpeace a averti que l'énergie nucléaire a toujours été vulnérables à la combinaison mortelle de l'erreur humaine, défaillance de la conception et de catastrophes naturelles. Rapporte le Daily Epress (Voir la nouvelle en vidéo) (traduire le Daily Epress en français)



10 commentaires:

brigetoun a dit…

remarquable boulot fait par le monde fr. avec un live regroupant ce qui se publie et les nouvelles "du front", des articles de fond - je suis scotchée depuis quatre jour et vais finir par connaître n certain nombre de choses

vince a dit…

allons y pour l'éolienne !!!!!
amicalement

Il faut 2400 grandes éoliennes de 2 MW pour produire autant qu'un EPR de 1600 MW

Pour emplacer 58 centrales nucléaires il faut donc..... 139.200 éolienne. je me bornerai au chiffre d'un spécialiste qui n'avance "que" 85.000 éolienne.

Quelle longueur ?

3 éoliennes par km de long -> 800 km d'éoliennes alignées pour l'équivalent d'un EPR

Distance Nice-Perpignan = 475 km (source : www.mappy.fr) + tour de Corse (325 km) = 800 km

Ou : Gênes (Italie) - Nice - Perpignan - Figueras (Espagne) = 732 km (source : www.mappy.fr)

Pour mémoire : Lille/Bayonne (longeant les côtes, passant par Cherbourg et Brest) = 1766 km

Pour produire autant qu'un EPR avec des éoliennes de 2 MW, il en faut un nombre tel qu'on pourrait les aligner de Nice à Perpignan (475 km) + le tour de Corse (325 km), soit 800 km, ou encore de Gênes en Italie jusqu'à Figueras en Espagne (province de Catalogne).

Des éoliennes de 2 MW alignées (à raison d'une tous les 300 m) le long de l'ensemble des côtes françaises (Mer du Nord + Atlantique + Méditérannée + Corse) = produiraient moins d'électricité que le seul site de Gravelines (6 x 900 MW).
Quelle surface ?

Un EPR = 10 ha (0,1 km2) = 1600 MW installés = 1440 MW produits (moyenne) = 144 MW/ha

Une éolienne (espacées de 300 m, soit 10 par km2) = 2 MW installé = 0,60 MW produit = 0,060 MW/ha

Une ferme éolienne occupe une surface environ 2 400 fois plus importante qu'une centrale nucléaire, à puissance produite équivalente.

Pour un pavillon, quelle surface ?

Pour installer la capacité électrique d'un pavillon (10 kW de puissance installée ; 1000 m2 de terrain = 0,1 ha), il faut à peu près la surface de ce pavillon (ordre de grandeur : 1000 m2 de terrain).

Avec quelle fiabilité ?

Exemple : canicule de l'été 2003 : il n'y avait pratiquement pas de vent (météo anticyclonique)

L'éolienne ne produit que quand il y a du vent, et on ne sait pas stocker de telles quantités d'énergie

*
* Pour produire quand il n'y a pas assez de vent, il faut installer malgré tout une capacité équivalente d'un moyen de production fiable (nucléaire propre, ou gaz qui contribue à l'effet de serre).

Conclusion

Les éoliennes coûtent cher, occupent beaucoup d'espace, il en faudrait beaucoup pour produire très peu, on ne peut pas compter dessus (il n'y a pas toujours de vent) et il faudra de toute manière 1/ économiser l'énergie et 2/ produire la quasi-totalité de l'électricité autrement.

Au mieux, cela ne peut être qu'un appoint marginal, avec un fort impact écologique sur les paysages.

Au total il faudrait 85000 éoliennes
calcule ça réparti sur la surface de la Françe. Ca fait?

Bon tu ne les veux pas sur le continent! OK en Mer si tu veux. 85000 éolienne répartie sur le front de mer....................
mais!!! par où passent les bateaux pour entrer dans les ports?

Solange a dit…

Moi j'aimerais bien savoir les bombes qu'on faisait exploser dans le temps, quels effets elles avaient sur notre environnement en comparaison avec ce qui se passe aujourd'hui?

Air fou a dit…

Tout ceci parce que l'appât du gain est passé au dessus de la recherche et qu'on en est resté au pétrole plutôt que de faire des avancés dans la diversification (énergie thermique, utilisation du méthane des déchets, et surtout, énergie solaire).

Pour compléter le tableau de l'éolienne, transporter une éolienne requiert énormément de pétrole, et bien sûr la fabriquer, il faut aussi évaluer sa durée de vie.

Et adieu les paysages bucoliques, déjà traversés de fils de toutes sortes, de monstres publicitaires, de pylônes électriques.

Il n'y aurait pas comme une gargantuesque non-volonté là-dedans?

Que l'humain est stupide quand il voit le pouvoir miroiter dans son intérêt personnel...

Merci pour ce billet fort instructif, encore.

Zed ¦)

micheline a dit…

Mon cher Vincent
Merci de venir me répondre ici
Mais fallait pas te donner tant de mal!
je me doutais bien que tu allais trouver le petit truc qui fait mouche et en impose au client
T'en n’es plus à l'esthétique de l'éolienne? Ca fait plus sérieux les chiffres ! Dis donc ils ont bien travaillé leur doc les pros nucléaires
Bien ta petite démonstration qui repose sur un préalable complètement stupide à savoir remplacer toutes les centrales nucléaires par des éoliennes. Où as-tu vu ça ?
Ainsi pratiquent ces jeux de fiction ceux qui sont si habiles à enfumer le citoyen lambda. A nous de ne pas nous laisser prendre à leur jeu de dupes
Tu aurais pu dire la même chose pour les panneaux solaires …par exemple. Sauf que les chiffres ne sont déjà plus les mêmes : les technologies avancent vers toujours plus de miniaturisation. Et surtout se diversifient et pourraient évoluer encore bien davantage si on voulait regarder autre chose que le nucléaire, et que toujours plus d’énergie à vendre ou à fabriquer n’importe quoi, du matériel de guerre à vendre à n’importe qui ( Kadhafi ?) et qui nous sera renvoyé avec les intérêts très bientôt.
Ne parlons pas de ce crime contre l’humanité qui consiste à risquer des catastrophes nucléaires qu’on est hors d’état d’éviter ou de contrôler pour l’instant et qui auront des conséquences pendant des temps indéterminés puisque ce n’est pas demain qu’on pourra changer la direction des vents qui charrient la radioactivité ni arrêter la terre de tourner, ni refroidir les centrales en cas de tsunami.
Risquer consciemment la vie, la santé de milliers de personnes c’est pas grand-chose hein ? ( cf le sang contaminé ? le médiator ?)
Bon pas question de pouvoir tout arrêter aujourd’hui pour demain .Mais il aura fallu ce qui se passe au Japon pour que des voix s’élèvent plus crédibles et commencent à susciter quelques projets réalistes parmi les gouvernants ( sous la pression émotionnelle de leur électorat ? ou par une véritable prise de conscience ? rien n’est jamais gagné.)
J’aime à penser que les jeunes générations mieux informées auront leurs mots à dire comme il semble se manifester à l’échelon mondial dans d’autres domaines.

vince a dit…

Merci chère Micheline.

Tu as bien compris que je suis bien incapable de produire une étude aussi poussée.

je parlais des éoliennes mais c'était le plus marquant. Car la veille le sujet avait tourné autour sur Antenne2. Je ne suis pas hostiles à d'autres trouvailles.

Mais sache que je ne serais pas totalement antiéoliennes à une condition.
C'est qu'il y en ait qu'une seule par village. Et pas trop haute. Et pas trop visible.

je ne me souviens pas si tu avais lu mes posts sur les éoliennes mais j'avais bien dit que je ne suis pas hostile aux panneaux solaires tant qu'on ne sacrifie pas des champs, des pans de montagnes à leur implantation.
Exemple dans le cantal, ma commune, un jeune agriculteur a acheté une "parcelle" pour y implanter des panneaux solaires subventionnés. Il a obtenu l'accord des autorités.
Or ce gars est le pire des agrico-pollueurs de la commune : Il a implanté des stabulations immenses plus grandes que que la gare de Perrache à LYON qui produisent des tonnes de fumier qu'il entrepose dans ses prairies et sur le bord de la rivière (ça ne le gène pas), rivière qu'il a scandaleusement détournée pour irriguer ses prairies de maïs qu'il arrose même par temps de pluie avec l'eau de la dite rivière détournée.
Alors que ce gars se fasse passer pour un écolo responsable me fait bouillir.
tu comprends ça?

tu vois! même des gens qui se font passer pour des écolos ne pensent qu'au fric. c'est bien le cas des pro éoliennes.

On peut aussi, est c'est plus que faisable installer des turbines sur les nombreux cours d'eau de France et de Navarre.

Relis donc mes articles sur le sujet. C'est bien moi qui les ai rédigés. je n'ai rien pompé.
Passes un bon weekend.
je t'embrasse

micheline a dit…

mais oui Vincent, j'ai bien compris que c'était les pros- nucléaires qui avaient pondu cette superbe statistique,j'suis pas si neuneu!! ai-je dit autre chose ? mais c'est bien toi qui t'en es servi si longuement pour me clouer mon bec anti nucléaire qui était déjà le mien du temps ou tu faisais la chasse aux excès éoliens..oui je me souviens bien. Ca semblait bien être devenu le contraire avec ta statistique bidon .Il est des réflexes qui sont des langages.
Bien d'accord avec toi pour constater le "faites comme je dis mais pas comme je fais" du tordu du Cantal que tu cites et qui n'est pas une exception, pas la loi générale.
Mais la question aujourd'hui est de savoir si on a présentement les moyens de contrôler le nucléaire scientifiquement et surtout de le mettre à l'abri des négligences dûes aux intérêts financiers de son fonctionnement -
-"mais oui on va tout vérifier....pas de danger .."- "et pourquoi pas avant puisqu'on savait tant déjà?
la question me semble trop grave en regard de ses risques de véritables crimes contre l'humanité(- je répête-) et peut-être même contre la planète dont l'homme se croit le maître.
et puisqu'on pourrait déjà faire autre chose et chercher dans un autre sens
et puisque l'on pourrait commencer par penser une autre société que celle des privilèges du fric. Tout se tient. Ne crois-tu pas??

allez tchao!!et sans rancune!!!

vince a dit…

coucou me revoyou!

J'ai une autre idée!!! retournons au moyen âge.
gros bisous (si tu les acceptes d'un facho).

micheline a dit…

Vincent,
cette idée là tu ne l'as pas trouvée tout seul non plus,c'est bien connu! Manque la petite démonstration chiffrée: combien faudrait-il de bougies à 1,50 euro pour remplacer la fée électricité??
Et pour être un peu plus moderne et de notre temps : combien de gens intelligents faudrait-il pour appliquer la science à la prévision et à la protection des catastrophes naturelles au lieu d'en provoquer d'artificielles incontrolées? ( on a bien eu des idées au japon....mais pas de pétrole???hein?)et pas d'idées pour une énergie saine et moderne

Mais facho toi? ça m'étonnerait? alors bisou.

vince a dit…

Facho? je vois pas le rapport!
Hamadinedjade qui n'en es pas un est pour le nucléaire!
;o))