7.7.09

Ces journées en question

Difficile et sûrement fastidieux d'essayer de rendre compte du contenu de ces 3 journées pleines à craquer pour qui n'y assiste pas, comme peuvent être fastidieux le défilé des photo de voyages ou vacances auxquelles on n'a pas assisté et qui parfois remplacent les bonnes conversations d'après boire et manger de vraies retrouvailles.
cliquer sur le titre pour retrouver ma note d'il y a 2 ans à propos des vacances et de notre réunion biannuelle à Ambérieu et dont le thème était les nourritures

"Tables rondes, ateliers d’ecriture, ateliers d’information, « conférences participatives », je trouve toujours un petit coin,une personne qui justifient à eux seuls la fatigue que m’imposent ces journées pleines à craquer "

Cette année le nombre des participants a encore augmenté et passé à 110 environ , et le thème Récits et Carnets de voyages particulièrement foisonnant , la canicule aidant ce fut pour moi.....épuisant
Je me contenterai donc de quelques images volées au hasard pour récréer un peu l'ambiance

Le hall d'accueil de l'Espace 1500
Hall Véranda d’une superficie de 300 m², agrémenté d’un bar central, permettant des réceptions et des « vins d’honneur ». Ce hall convient également pour des actions culturelles telles que les expositions, vernissages ou mini-salons. Il peut accueillir jusqu’à 300 personnes.
(Nombreuses autres salles. )

le matin à la première heure



Chantal Chaveyriat-Dumoulin
Philippe Lejeune




Philippe Lejeune , professeur de littérature à l'université de Paris Nord, membre de l'Institut universitaire de France, a consacré ces trente dernières années à l'autobiographie, à travers de nombreux ouvrages où ce genre littéraire est appréhendé dans une perspective transcendant la littérature : « Écrire sa vie n'est pas réservé aux écrivains, ou aux gens célèbres ».

L'APA : Ce point de vue le conduit, avec Chantal Chaveyriat-Dumoulin, à fonder, en 1992 l'association pour l'autobiographie (APA), à partir d'une réflexion sur les archives autobiographiques : comment les recueillir, les conserver, comment les mettre en valeur et leur permettre d'être lues ? L'APA se définit elle-même comme une une association amicale de personnes intéressées par la démarche autobiographique. Elle réunit des personnes qui aiment tenir leur journal ou composer le récit de leur vie, et des personnes qui aiment lire les textes autobiographiques des autres. L'APA accepte de lire tous les textes autobiographiques inédits qu'on veut bien lui envoyer. Elle en publie des comptes rendus.


Salle de restaurant en sous sol


Premier spectacle le soir après le repas: lecture de fragments avec accompagnement musical ou prestations chorégraphiques

le lendemain matin : première réunion informelle:on va fouiller dans la malle au trésor

chacun s'exprime à loisir .. ou écoute...

Puis viennent les conférences débats:pourquoi voyager?voyage extérieur et mouvement intérieur

Alexandre Bergamini: cargo mélancolie

Charles Juliet: Au pays du long nuage blanc

Après midi : le Château des Allymes

Soir: projection et commentaire d'un documentaire: exode des républicains espagnols fuyant le franquisme.à travers une collection de cartes postales par Henri François Imbert.

Dimanche (à suivre)



5 commentaires:

brigetoun a dit…

si je pouvais me croire en légitimité d'assister à cela, serais morte de trouille

vince a dit…

ben dis donc!!!!!!!!!
je sais pourquoi tu n'es pas montée par l'escalier médiéval en bois pour visiter les tour et le chemin de ronde.
ma pauv' Micheline!!!!!!.

Solange a dit…

C'est un fin de semaine qui doit être très enrichissante malgré la fatigue.

micheline a dit…

brigetoun, tu plaisantes!c'est pas la trouille que j'éprouve dans ces rencontres chaleureuses et bon enfant seulement l'impression d'être un minuscule ver de terre, comme en face de toi bien souvent.

Pralinette a dit…

J'ai pensé à toi malgré mes obligations et plaisirs familiaux !
Bisous.