12.8.10

CÔTE OMBRE, CÔTE LUMIERE


dans sa prison de ciel barré il n'a pas survécu, mon arbre


mais là au soleil du matin, on peut tout espérer


en autre lieu autre générosité


les fruits sont  préparés

reine claude  se nomment
et bien jolies aussi seront dans mon panier
si le bec des oiseaux nous en laissent assez

9 commentaires:

brigetoun a dit…

ah si j'avais cet espace ! (et mes petites plantes font choeur avec moi)

Air fou a dit…

Ne te fais pas de prune
en allant les cueillir
sur le dernière marche
avant que tu n'arraches
de ton bel escabeau
tout a l'air si haut, si haut!

De qui fouiller, dans le dico québécois???

Zed xoxox

micheline a dit…

L'espace n'est pas toujours ce que l'on croit.
Un mirage que l'on n'habite pas
si haut, si haut
que même les oiseaux n'y vont pas
mais à vouloir s'en arracher
"je crois pour moi que c'est folie"
quitte à tomber de haut

Air fou a dit…

T'auras de la pêche
si tu te cueilles une prune
sans t'en faire une
et sans tomber dans les pommes!

Mais peut-être suis-je complètement dans les patates!!!

Zed xxx...

Solange a dit…

Ah les belles prunes qui s'annoncent! Je trouve la deuxième photo bien belle.

Air fou a dit…

Si tu tiens à tes prunes
comme à la prunelle de tes yeux
ne sois pas dans la lune
manges-en peu
peut-être une
peut-être deux

Bon matin, Mimi! Zed xxx...

julie70 a dit…

je m'y sens - comme si j'y serais encore!

micheline a dit…

Air fou
alunir n'est pas facile
mais atterrir non plus
allons plutôt prendre l’air
ce sera plus débonnaire

Julie,
rien n'a changé
comme je viens de l'écrire
ou tout au moins on ne le voit pas.

vince a dit…

salut michou!
il a pris un coup de chauffe ton arbre?