17.12.10

il n'y a pas que

des gamins qui se battent dans les lycées  ou les bus, des présidents qui recourent à la force pour conserver leur pouvoir mais des élus qui en viennent aux mains dans les assemblées parlementaires

 double cliquer sur le titre

2 commentaires:

brigetoun a dit…

opposition musclée

Air fou a dit…

Ici, c'est en mots.

Vraiment bien jouée, cette pièce... Qui l'a mise en scène? On dirait une partie de hockey ou la fin d'un match de soccer mondial.

Vive les machos. Pas besoin de s'en occuper, ils se cassent d'eux-mêmes.

Zed ¦X
xoxox pour toi!