7.1.11

Ce n'est pas toujours la Fête

Surrtout quand on n'a plus 20Ans.....
 Ainsi pour satisfaire à la nécessaire surveillance de mon état de santé je me retrouvai avant hier dans le tout nouveau centre médical de ma ville,  étonnée et ravie du calme et de la netteté de la salle où j 'attendais mon échograpie du coeur ...... ainsi en avait décidé mon toubib  un zélé spécialiste de mourir en bonne santé.
Echographie terminée , mon getil opérateur de déclarer: c'est merveilleux! encore plus merveielleux à l'intérieur qu'à l'extérieur.. !! que voulez penser de ça ..
 que je me doutais bien que là n'est pas le problème!!



mais srupuleuse conscience obligeant, me retrouvai ce matin chez le cardiologue, pour communiquer le compte rendu ci dessus .Aprè examen complémentaire...  la même conclusion  affable  : tout va bien  "me retrouver comme vous l'être à 90 ans : je signe .je lui ai souri

ai cherché la  sortie , complètement perdue dans le dédale de tous ces services, accrochée au bras de mon mari , trouvé la porte , me suis retournée pour prendre une photo de cet édifice  magnifique...  sous la pluie .




..marché jusqu'à l'arrête du tram..descendu au centre ville commercial  où ne suis pas allée depuis longtemps, n'y ai pas trouvé la petite chaussure qui ne me ferait pas mal au pied, marché jusqu'à la gare rouière pris le bus , m arché encore 10 minutes jusqu'à mon domicile.... affalés tous les deux... 5 minutes.... à bout de souffle... fait chauffer un reste.... et dormi   .....
je sais bien  que ce n'est pas le coeur qui me manque....c'est bien autre chose 
mon petit centre médical pas trop loin de chez moi ...où Alzheimer est assis gentiment à côté de moi  sans me parler d'autres choses qui ne me concernent pas

mais voilà l'histoire  : il faut centraliser, rationaliser , moderniser:  c'est bien mais  les trop vieux s'y perdent les petits quartiers pavillonnaires ne sont que des survivances en sursis

Centre polyvalent de santé Aimé Césaire
envoyé par Sequano. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

6 commentaires:

brigetoun a dit…

et oui ! ra-tio-na-li-sons
Ceci dit t es plus avenante ou ton médecin est plus gentil que celui qui me sortait à chaque mamographie à Paris "c'est fou ce que c'est jeune à l'intérieur" ce qui me plaisait en un sens, un peu moins à la réflexion

Viviane a dit…

Avec ces problèmes d'Internet (qui semblent résolus) je ne sais plus si je suis déjà venue, entre les courriels qui ne partent pas et ceux qui reviennent... perdue!
Je te souhaite une bonne année pour toi et tous ceux que tu aimes, qu'elle apporte le bonheur, la joie et surtout la santé.
Bise
Viviane

Solange a dit…

Ça fait plaisir, mais c'est choquant en même temps. Faudrait penser un peu plus avant de parler.

Accent Grave a dit…

Et votre système de santé est un des meilleurs au Monde, sinon le meilleur.

Ici, le système, qui est public, n'y arrive plus. On nous dit qu'il faut plus de privé mais... je ne sais pas.

Si côté privé ça va, je ne vois pas pourquoi côté public ça ne pourrait pas aller.

La population est vieillissante, les besoins augmenteront.

Accent Grave

micheline a dit…

Bien sûr qu'ils nous encouragent aussi nos gentils petits toubibs!Il faut bien qu'il y ait un petit coin où c'est encore joli pour continuer le chemin et qu'ils en prennent soin, attendant à leur tour la fin de leur parcours en espérant de nouvelles avançées scientifiques qui permettront des fins de vie prolongées et améliorées
Mais tout cela a un coût bien sûr!

"Si côté privé ça va, je ne vois pas pourquoi côté public ça ne pourrait pas aller."a dit Accent Grave.
Voilà bien la question!

Bien sûr que ça va quand un système de santé, comme tout autre service public,(enseignement recherche ...transports.... est géré comme une entreprise capitaliste en équilibre ,et surtout rentable si possible.

Et c'est ainsi que nos acquis sociaux sont en voie de régression au nom de la loi sacrée des équilibres budgétaires voire de profits nous incitant à nous aligner sur les systèmes moins exemplaires dans le monde

C'est ainsi que le Médiator ,qui fait scandale en ce moment a continué à tuer en toute bonne conscience car on ne pouvait risquer de perdre le profit d'un médicament rentable déjà fabriqué--- comme autant d'autres inutiles et dangereux qui restent sur le marché aujourd'hui.
Pas de sous non plus pour des retraites augmentées, pour des soins de pointe, des fins de vie acceptables pour tous
mais des profits pour acheter et vendre des gadgets nocifs, des armes de guerres savamment entretenues par des idéologies impérialistes :territoriales ou religieuse etc etc et le profit toujours accru des super riches qui gouvernent ce monde

Air fou a dit…

Mimi, me voilà chez moi et je récris d'abord ce que j'avais dû effacer hier. Un mot.

Silence.

-----
Et je suis 100 % d'accord avec ton opinion concernant les services (sévices) de santé.

Le privé est déjà ici en masse. les CHSLD, les rapports médicaux, la construction des hôpitaux en partenariat avec le privé (quand on sait que c'est la mafia qui gouverne la construction en complicité avec les gouvernements, c'est tellement rassurant), toutes sortes de soins autrefois gratuits, aussi nono qu'un lavage d'oreilles ou le brûlage à l'azote liquide d'une verrue qui empêche de marcher. Et bien des gens passent au privé pour aller plus vite. On appelle cela la médecine à deux vitesses. Sors tes dollars, sinon on se fait rares...

On a la mémoire bien courte, d'oublier ces gens qui devaient laisser mourir faute d'argent, vendre tous leurs biens, acquis au fil des ans pour soigner un membre de la famille.

Zed