16.1.11

la petite poule rousse

Non elle ce ne sera pas la poule au pot,  ni priée de pondre à point nommé par dopants artifices de batteries

Le hasard seulement le lui épargna pour n'être qu'animal de compagnie d'une petite fille  qui aimait les animaux
Le hasard  aussi fit    qu'elle se retrouve aujourd'hui à la ville chez  papy mamy pour leur rythmer les saisons

 















        le 14 et 16 janvier 2011

6 commentaires:

brigetoun a dit…

ont de bien jolis coquetiers Papy et Mamy

Air fou a dit…

C'est la poulette à Mimi
Qui a pondu dans l'abri-i-i
Elle a pondu un p'tit coco
Pour Fanny qui va faire dodo

C'est la poulette blanche
Qui a pondu sur une plan-anche
Elle a pondu un p'tit coco
Pour Pierrot qui va faire dodo

Hihihi!

Après ça, tu vas en faire un coco à la poule ou à la coq?

xxxxx Zed

jean-claude a dit…

L'oeuf

la vieille dame essuie un œuf
avec son tablier d’usage
œuf couleur d’ivoire et lourd
que nul ne lui revendique
puis elle regarde l’automne
par la petite lucarne
et c’est comme un tableau fin
aux dimensions d’une image
rien n’y est
hors de saison
et l’œuf fragile
que dans sa paume elle tient
reste le seul objet neuf.

(Jean Follain)

Air fou a dit…

Jean-Claude.

Joli poème qui exprime ce que je ressens, œil de photographe ou de faiseur d'image, une fenêtre cadre, chaque fenêtre un tableau, mouvant selon notre position.

Le regard cadre oblong.

Bon réveil, Mimi!

micheline a dit…

le coquetier est ancien
l'oeuf est tout nouveau
lequel est le plus beau?

un oeuf à la coque
c'est toujours meilleur
qu'un oeuf oublié au fond du panier

et la vieille dame
qui n'a plus de neuf
qu'un coco fragile
dans sa main l'estime

vince a dit…

Et bien sûr vous mangez au fur et à mesure les enfants que cette charmante poulette tente de mettre au jour. Franchement vous exagérez!!!!!!

:o((