12.2.10

COMPLAINTE

Vous qui passez pour me voir
J’aurais aimé pouvoir
Vous dire chose nouvelle
Qui vous fasse plaisir

Car on n’a jamais le droit
Dire que l’on a froid
Que la pensée sommeille
Qu’on guette une étincelle
Qui vous fera sourire

Me reviennent ritournelles
Donnez, donnez bons parents
Du sucre aux enfants

Donnez, donnez bons amis
Une parole qui réveille
Les vieux cœurs assoupis
La parole qui guérit
Un pleur insignifiant

Nous n’irons plus au bois les lauriers sont coupés
Ne sait pourquoi mon cœur a tant de peine

4 commentaires:

brigetoun a dit…

chantons en choeur - me sentirais moins seule

Solange a dit…

Eh bien pour moi ces choses nouvelles me font plaisir.Chantons

Au gré des jours a dit…

Coucou Micheline... D'amicales pensées nous réchauffent le coeur et tes petits couplets sont adorables. J'aimerais pouvoir en faire autant !

Je suis le temps qui passe. a dit…

Nous n'irons plus au bois les lauriers sont coupés, me rappelle la chanson que ma grand-mère me chantait. Ah... nostalgie lorsque tu nous tiens !!! ;-)

Je vous embrasse à la Grimimi Sue Micheline ;-) xx Merci à vous.