26.2.10

Repas des vieux


Ou plutôt : Banquet annuel des retraités 2010-02-26 (ville de Bobigny)


Pas vraiment le ticket hier pour cette réunion festive : le repas annuel offert par la municipalité à ses retraités de tout âge : repas soigné, orchestre, entracte animation, danses ballet, baguette de prestidigitation faisant éclore une vraie et vivante colombe de la paix ..voltigeant dans l’assemblée d’une épaule à l’autre.


Embarqués mon mari et moi par sympathiques voisins de mon quartier tout au fond de la salle..loin de la piste de danse où je trouve un de mes plus agréables plaisirs : voir évoluer de bons danseurs et en particulier notre Play boy habituel, admirable de souplesse et de distinction au service de qui le désire













Tant pis j’irai déambuler par là avec mon APN
Et à notre petite table de 10 quelques inconnus avec qui papoter gentiment faire connaissance. Petits sourires discrets et présentations mais rapidement dérapage sur la vraie conversation de rigueur entre vieux : « ah les jeunes d’aujourd’hui … dans notre temps etc ….Rien comme ces thèmes éculés pour me faire monter la moutarde au nez !

Ces bons vieux qui se régalent du foie gras, du kir avec petits amuse- gueules de choix, Sauternes frais, Bordeaux respectable, mais qui regrettent le temps où on allait faire caca dans le jardin …où les enfants n’avaient pas un mot à dire à table…. Bon on connait la chanson .

Et que ce sont aussi les parents les grands responsables et les enseignants aussi bien sûr qui ne savent plus se faire respecter. Pas responsable le libéralisme du fric qui formate la consommation à grand renfort de publicité mensongère, veille à la plus forte croissance de production de n’importe quoi..pourvu que l’entreprise fasse des bénéfices et que la bourse soit à la hausse .

Me suis retrouvée le vilain petit canard parmi quelques discrets sourires complices ou dubitatifs à contrer ces hautes déclarations catégoriques et péremptoires de cet ancien maître d’hôtel distingué..… .. Pauvre France ! etc… vous connaissez aussi ?

Le petit plat de résistance - jolie portion de mitonné de chevreuil, sauce machin et sa mousseline de légumes verts- arrive : ce n’était que plaisanteries un peu vives mais cordiales.

Je vais faire un tour prendre quelques photos, une ou deux personnes sortent pour besoins personnels en attendant le dessert et le pseudo champagne.

Je reviens mon sac, au pied de ma chaise a disparu !! Je lorgne du côté de mon voisin à la grande bouche. …. Non rien !! Personne n’a rien vu. Mon mari jette un œil sous la table….rien….

Il n’y a rien de particulièrement important dans ce sac. Ce n’est pas un drame. Je joue le jeu de qui n’est pas dupe. On verra bien où cet enfoiré l’a fourré ….. à moins que .. quelqu’un en passant l’ait chipé ?. J’essaie de faire bonne figure..

Plus d’une heure après au moment de partir le sac se retrouve sous une chaise !!!

On s’est quitté cordialement..mais à l’intérieur, je n’ai pas tout à fait réussi à sourire de cette blague de « très bon goût » , vu le temps que cela a duré. ....

.................et mes photos presque toutes ratées!!!


9 commentaires:

brigetoun a dit…

pas si ratées, mais si j'avais été dans un coin (hum je n'arrive pas à m'y décider) nous nous serions soutenues

pralinette a dit…

Ah ça j'imagine bien qu'il est des propos que tu n'as pas pu laisser dire, et tu as eu bien raison !

Solange a dit…

C'est ce qui fait que des personnes paraissent plus vieilles que d'autres, "le radottage".

micheline a dit…

non Solange, ce n'est pas un radottage de vieux, c'est cette prise de position fort courante qui consiste à condamner les victimes sans se préoccuper des vraies causes,des vrais responsables

DUSZKA a dit…

J'ai passé mon repas "de vieux" avec mes voisins anglais qui avaient encore besoin de traductrice, d'où un recul bienfaisant sur les "radotages" qui commençaient aussi à me chauffer les oreilles.Je fais l'effort chaque année, avec une bonne dose de patience pour ne pas glisser sur la première marche de la désocialisation. Merci de ton passage sur mon blog. Oui, nous somme sde vieilles dames indignes, et bon sang, c'est vivifiant ! Bon dimanche.

Air fou a dit…

Y a des personnes qui sont bétonnées dès leurs 16 ans et d'autres qui se bougent les neurones jusqu'au dernier souffle capable de le faire. Comment tu fais pour aller là? Moi, j'en serais si incapable...

C'est drôle comme la description du repas ne ressemble pas à la photo. Une blague? Ou t'a avalé d'un coup la mousseline?

Pourquoi on sert des spectacles d'amateurs aux personnes âgées? Parce que sans doute on croit qu'elles n'y verront TOUTES que du feu? Rien contre les amateurs, qui mettent tout leur cœur mais misère que ça fait ...triste et désolant. Je sais que tu répondras sen venant à leur secours! Je ne les accuses de rien, crois-moi, au contraire... Mais est-ce qu'on ne peut offrir des spectacles professionnels, en compagnie des gens de toutes sortes pour célébrer les gens âgés?

Si j'ai bien compris, au bout d'un moment, certains ont coupé cour et sont passé côté jardin?

Je hais décidément les cases, les emprisonnements dans des chiffres et dans toutes les sortes de catégories.

Être une personne, ça me suffit et je sais bien qu'à toi aussi, toi, pas mal plus patiente que moi!

Tu as découvert l'auteur/e de la farce? Tout était là? Ou peut-être qu'on cherchait un trésor $$$ et des bagues en or, des perles, des diamants???

Bisous, Zed ¦) (Non, cette fois, ce n'est pas une question... :D)

Dis, j'ai répondu aux commentaires, chez moi, celui sur Haïti aussi. Enfin!

Gelzy a dit…

pas raté le compte rendu ! Que j'aime ta verdeur de caractère ! Pour le geste de la main de Marcelle non je ne sais pas !

micheline a dit…

"Pas raté le compte rendu" dit Gelzy. Je crois que si.
Zed,
Pas eu l'intention de dénigrer un spectacle "d'amateurs" pas plus qu'un repas peu soigné, ni de m'être trouvée déplacée dans une assemblée de vieux aux neuronnes bétonnés.
ce n'était qu'un petit contretemps personnel ce jour là : une place ne me convenait pas, un voisin verbalisant une idéologie que je déplore et qui n'est pas particulièrement spéciale aux vieux quoique fort répandue parmi ceux qui regrettent le temps où ils étaient jeunes et en profitent pour gémir à courte vue sur le temps présent, les jeunes surtout et la Pauvre France!
Non certains n'ont pas pris le large par désintérêt seulement pour aller faire pipi .
merci à la municipalité qui offre à ses retraités de toute condition, 5 joursde suite, à tour de rôle, l'occasion de se retrouver pendant tout un après midi, de communiquer ou de s'affronter un peu avec de vilains coucheurs ou mal élévés . Si il y en a comme partout.
La blague du sac? petite vengeance pour rétorquer à mes paroles contradictoires??

Reste dans cette ville mal aimée aux quartiers hautement défavorisés, une maison de la culture renommée ( pour plus élitistes ou branchés?), l' école nationale de musique, de danse et d’art dramatique (ENDMA) de Bobigny : un conservatoire à rayonnement départemental etc..

Viviane a dit…

On en prend tous le chemin...
Je te souhaite une bonne fin de journée
Un bisou amical.
Viviane