22.2.10

temps variable avec éclaircies

Samedi matin : fuite inconsciente vers nouveau paysage  bientôt transformé en une féérie de neige à grand spectacle ...regards éblouis  par la danse des flocons serrés , l'immaculée blancheur épandue de toute part  et... fesses serrées à sentir sa traîtrise cachée.
A petits tours de roues précautionneuses pendant 45 kilomètres  notre chauffeur émérite( le fils) nous a conduit à bon port.
l'après midi .....les perce-neige avaient montré leur nez
la poule, le chat ont fait la sieste,
fanny et son père sont allés à Disney
mon mari a taillé les rosiers
comme mon ordi faisait le nez 
sur la route me suis un peu avancée
aperçu  à l'orée de son jardin, la Petite Jacqueline 
la petite jacqueline nous la connaissons depuis toujours
elle vit là de ses fleurs, de ses oiseaux et de ses arbres


petite statue de pierre
Seule, en attendant  la visite des enfants..
Pour ses 70 ans elle pense s'acheter un ordi
et prendre   un petit chien  à câliner
 voilà nous avons bien bavardé.
 ...............
 ce matin , le rideau de Maria était levé

8 commentaires:

brigetoun a dit…

temps variable avec éclaircie (et bourrasques) ici itou - mais moins documentée (calfeutrée honteusement sauf ce matin) - j'aime le petit bonhomme

Pralinette a dit…

Le fils a pris grand soin de ses parents en conduisant de façon précautionneuse.
J'aime comme tu racontes ces petits bouts de vie, simples et beaux... du Philippe Delerm, oui j'aime beaucoup ;) Je t'embrasse.

Solange a dit…

Déjà dans le jardin, c'est bon signe et les perce-neiges sont sortis.

Air fou a dit…

Que des réjouissances, à découvert, où dons le temps couvert s'est-il caché?

Alors, Marie va mieux?

Tu sais, ici, j'ai du thym qui remplace de plus en plus la pelouse. C'est assez incroyable, mais dès que la neige s'éparpille un peu, ça sent le thym en plein hiver et on peut même en cueillir. C'est vraiment une plante qui ne craint pas les durs climats!

Bises, Zed ¦)

micheline a dit…

Sans pitié la vie
mais merveilleux le scalpel du chirurgien
oui Maria est revenue.
non ce n'est pas ma cousine
pas même issue de germaine.
c'est celle qui fait grincer son rideau de fer le matin
pour que soudain s'anime le coin de la rue
un sourire pour chacun .
c'est elle qui a les clés de ma porte
et veille sur qui rôde à l'entour

- fume pas tant Maria!!
dehors entre chaque client.
elle riait du destin.

une barre à la poitrine un matin
ça ne pardonne pas !!
vite pompiers et chirurgien
3 petits ressors aux coronaires en 2 temps 3 mouvements
Et Maria est revenue

Au gré des jours a dit…

Texte très chaleureux respirant l'amitié. La statue me plait beaucoup. Toutes mes amitiés

Air fou a dit…

« c'est celle qui fait grincer son rideau de fer le matin
pour que soudain s'anime le coin de la rue »

va m'accompagner aujourd'hui, au moins!

Zed ¦)

Gelzy a dit…

quel plaisir de se promener avec toi dans la vie de tous les jours, le réel de la vie ordinaire somptueuse