17.5.10

De la Nature


ce qu'il faut discipliner



du côté de la route







ceux qu'il faut amputer



soigner de leurs  blessures



ce qu'il faut sacrifier

7 commentaires:

brigetoun a dit…

l'arboriculture comme une chirurgie

Solange a dit…

Il y a toujours du travail à faire, et peu de temps pour en jouir.

Air fou a dit…

Fichtre, Mimi! Le s'yperdespace a bouffé tout rond mon dernier commentaire...

Contente que tu sois de retour de ta campagne et de ta chasse à la carab... euh aux champignons.

Sur la troisième photo, je vois du bonheur sur le visage de Pierre. :)

Ciel, mais c'est grand, votre campagne! Sur ces photos, on en devine un peu la taille (pendant que l'on y taille). C'est plein de vert réjouissant, bienfaisant, paisible.

Bon matin à toi! xxx... Zed ¦)

micheline a dit…

ouais c'est grand!héritage- agrandi au fil des jours-,des parents, frères et soeurs-. au dessus de nos moyen d'entretien ..mais rivé aux souvenirs vécus.. à la possession? à la protection des ambitions industrielles qui lorgnent ce coin de nature semi intacte pour y déverser leurs déchets et leur pollution .
pierre heureux de voir et toucher encore, mon fils collusion vicérale avec la nature ..moi encore un peu pour la suffocation de tout ce vert en arrivant, pouvoir y marcher encore un peu , prendre des photos( pas très réussies )et un peu satisfaite de savoir préparer les repas, résignée à tout ce désordre..orné de coccinelles invasives et bestioles diverses...regarder le soleil qui se couche
fanny ...son chat..la poule ..et les chiens de notre petite locataire du wagon dont elle est en passe de tomber amoureuse..(de la fille pas des chienn!)

enfin de quoi se poser quand même des questions...

Air fou a dit…

Mieux vaut se poser des questions que de se faire poser un lapin (?)

C'est peut-être une question!

Je tarde dans tout : l'énergie ne se rend pas. Merci pour tes trésors. Mimi, mes ancolies sont ouvertes, les si jolies bleu violacé. Pas sauvage et probablement très cultivée... Elle m,en apprendra sans doute beaucoup!

xxx... Zed

Air fou a dit…

Et... moi, c'est du chien dont je tomberais probablement amoureuse. Comme on disait autrefois ici : « C'est bien pour dire, hein! ». Je crois que Fanny a à peu près l'âge de l'anecdote dont je parle dans mon billet, tu sais, l'admiration pour une fille?

Rebisous, Zed

micheline a dit…

zed,
oui l'ancolie est cultivée mais s'évade volontiers en terre étrangère..comme une sauvageonne épargnée par l'oeil vigilent de qui conduit la faucheuse, comme les petites touffes de véronique et autre orchis

l'âge de Fanny ? oui j'avais fait le rapprochement avec ton anecdote..