24.10.09

une étape

 Nous avons revu la petite hier soir pour la première fois depuis le décès de sa maman.
Tout a l'air de s'apaiser un peu avec la famille, son père est allé la chercher hier après midi sans encombre.
Elle a retrouvé sa chambre habituelle, son petit vélo,installé son chat puis est passée nous dire bonjour en venant d'aller acheter le pain Nous a fait part  des  choses à venir,les fournitures pour sa nouvelle école, celle même où est allé son père, sa cousine, et où a enseigné sa tante., soeur de son père,qui a pris la 1re. semaine de congé des vacances de Toussaint comme c'était convenu à l'avance. Nous irons à la campagne ensemble quelques jours comme c'était convenu aussi . Nous n'avons guère parlé d'autre chose, serré seulement un peu plus fort dans les bras, je la sens assez résolue à faire face ..une psy d'ici contactée par le service de l'hôpital a déjà téléphoné à son père  pour entretien à venir. Des services de solidarité qui n'exisaient guère autrefois
voilà je suis, nous sommes un peu plus détendus avec l'impression de vivre dans un étrange ailleurs... j'ai revisité tout hier tous les albums photos..en ai scanné quelques unes  à donner en souvenir....préparé de la nourriture..

8 commentaires:

brigetoun a dit…

navrance - mais grande tendresse je pense

Petite Boussole a dit…

Elle sera bien entourée cette petite mais, hélas, ça ne remplace pas ...
Bisous affectueux, Micheline.

Pralinette a dit…

Je pense à toi, à vous, je vous embrasse affectueusement... Micheline je t'écris un mail avant mon départ...

Gilles a dit…

Je pense à vous, Micheline, Fanny et son papa...
Je pense... que faire d'autre ?
Et je vous embrasse très fort.
Gilles

Solange a dit…

Et la vie continue... Par chance que la petite est bien entourée. Je vous embrasse.

brigetoun a dit…

comme hier pas de problème pour accéder chez toi maintenant - pour votre peine je suis paralysée, ne peux que t'embrasser

Cleo a dit…

Mon Dieu! Comme toujours dans ces moments là, où sont les mots? Les mots qui n'existent pas, ni pour cette enfant, ni pour son papa, ni pour toi. Juste que je suis de tout coeur avec toi. Ca ne sert peut-être à rien, mais voilà. Et ça me fait très mal de l'autre côté de l'écran.
Gros bisous

tanette a dit…

Pensées pour vous tous.