7.10.09

mes petits napperons (suite)


quelques détails:


Nous habitions Bischheim près de Strasbourg dans un appartement HLM.

Le matin avant partir à l’école, en mobylette je confiais pour la journée ma fille de trois ans à notre voisine de palier qui avait elle-même un petit garçon de 5 ans, appelé Claude.

La complicité des enfants aidant, nous devînmes de plus en plus liés, il subsiste de ce temps là de petites anecdotes que les enfants ont oubliées mais pas les parents malgré l’éloignement géographique dus aux déménagements..

Plus de 50 ans ont passé, les souvenirs ont dormi.

Et puis sur le tard des retraites et le hasard de voyage mon mari les retrouve..les liens se renouent…avec moi uniquement par téléphone….

Madame C …a des problèmes de santé ,sa mémoire s’est embrumée… mais la petite menotte de ma fille lui est restée au ceux de la main…elle aimerait tant la revoir……on raconte..et puis toujours cette petite main dans la sienne…

Pour la deuxième fois il y a quelques jours mon mari me rapporte deux nouveaux petits napperons, l’un qui lui vient de sa mère l’autre d’une amie. L’un pour moi, , quand ma fille aura choisi le sien …

Voilà c’est une de ces histoires toute banales …et qui vous émeuvent pourtant quand, sur le penchant de la vie, vous reviennent des images que le temps n’a pas effacé.

cliquer sur le titre pour lire l'entrée de janvier 2008 qui donne plus de détails
ou afficher:
http://micheline84.blogspot.com/2008/01/brindilles-embaumes-23-janvier-2008.html

5 commentaires:

brigetoun a dit…

les liens qui font la vie

Solange a dit…

J'aime votre façon de raconter, c'est vivant et toujours intéressant.

tanette a dit…

Touchant, les liens qui accompagnent ce cadeau lui donnent encore plus de valeur !

misanthrope repenti a dit…

Je suis un nouveau lecteur de votre blog que je trouves très intéressent ,le style y est fin , les sujets originaux ,les photos une sorte de culte à la Nature , le tout maculé par quelques souvenirs délicieux ,je ne comprends pas comment vous faites pour tenir tous ça en harmonie ? à défaut de trouver une réponse à ma question je me contente du doute ,où tout ,’mot’,’fleurs’ ,’souvenirs’ semble suspendu devant mon écran ……………. !

Viviane a dit…

Des petits riens qui font de grands bonheurs
Bisous
Viviane