29.1.10

que la science est jolie

l'image de l'infiniment petit  (Journal : Le Monde)


FKBP52, c’est le nom de la protéine que compte exploiter Etienne-Emile Baulieu contre la maladie d' Alzheimer



«Longue vie au professeur Baulieu!» Telle est sans doute l’interjection qui provoque chez le scientifique français le ravissement le plus intense. Père d’une fondation baptisée «Vivre longtemps», Etienne-Emile Baulieu, 83 ans, poursuit inlassablement ses travaux sur les hormones, fasciné par la possibilité d’allonger la vie humaine.


C’est pourtant avec l’invention d’une pilule qui empêche l’éclosion de cette vie, le célèbre RU-486 (la pilule abortive dite «du lendemain»), que cet ancien résistant communiste, né Emile Blum le 12 décembre 1926 à Strasbourg, est devenu célèbre.

5 commentaires:

brigetoun a dit…

bienfaiteur

Solange a dit…

Un qui allonge et l'autre qui tue.

Pralinette a dit…

Vivre très longtemps, oui... mais dans quelles conditions ?

Empêcher l'ovulation, ce n'est pas tuer ! quoiqu'en dise monsieur le curé...

Air fou a dit…

Joli tableau en effet! Des molécules toutes enrubannées pour le cadeau de la vie désirée?

Pour vivre longtemps, y a quelque chose qui aide. Ne pas être en vie parce qu'on n'a pu se faire avorter! Bon, ce n,est pas tout, mais disons que c'est un départ dans la vie plus facile, non?

Et oui, en effet, comme le dit Pralinette, dans quelles conditions?

Zed

Viviane a dit…

Je n'ai pas envie de venir très vieille. La mort est douce à côté de la maladie et de la souffrance.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.
Un bisou amical.
Viviane.