20.4.09

Ainsi la vie est faite (extraits)

Jean-claude
http://www.ombredor.com/jcpix/index.php?x=about

"Le soleil commençait sa descente derrière le mont Chauve.
En remplissant les mangeoires des oiseaux, j'ai découvert une abeille qui se noyait dans leur abreuvoir.
Ramassant une branche brisée, je soulevais l'abeille hors de son bain mortel et la posa en plein soleil afin qu'elle puisse bénéficier de la chaleur des derniers rayons.
Quelques minutes plus tard, secouant ses ailes, elle s'envolait.
Une vie était sauvée.
Mon frêre Christian meurt ce Jeudi matin, une vie fût reprise.
Ainsi la vie est faite."

*****************************************************************
Autre EXTRAIT (anonyme)

Elle

Elle qui ne croyait à rien
Sa vie ne fut qu’une longue prière
Elle qui n’était que douce humilité
Son chant ne fut qu’un cri
De révolte et de haine
Elle qui n’était qu’amour
Cria dans le désert
Elle qui n’était que terre et fleur au bout des doigts
Ne fut que pierres et crevasses stériles
Et que le sang renfermé
Elle qui n’était que le chemin qui va
Se perdit dans les sables
Et quand elle ne fut plus qu’un squelette séché
Un oiseau vint chanter.

5 commentaires:

jean-claude a dit…

Un oiseau vint chanter, ainsi la vie est faite...

Solange a dit…

C'est beau, y a rien à rajouter.

abon a dit…

Beau mais pas bien gai...
Comme ici !
Arrivé hier pour entretenir mon petit carré de jardin, je suis sous la pluie.
Le Midi devient surfait.
Je le vois à 14 heures...

micheline a dit…

Surfait le midi?
le temps fait ce qu'il faut pour un rééquilibrage de la population entre le sud et le nord !!
des lois sont en cours pour y veiller d'une autre manière!!!
gouverner c'est gouverner!!

brigetoun a dit…

beau texte, celui de Jean Claude - rythme et mots