17.5.09

Le canapé rouge

Ça y est j’ai fini mon petit bouquin
Comment ça finit ?. ça finit comme ça avait commencé
Alors il n’y a pas d’histoire ?
Si une vraie histoire que je me suis appropriée comme si elle m’appartenait à moins que ce ne soit l’inverse, que l’auteur l’ait piégée à travers le fleuve qui nous relie les uns aux autres, juste entre le jour qui meurt à nouveau et la nuit limpide qui recommence.

4 commentaires:

brigetoun a dit…

beau programme sur la quatrième de couverture, et bel inventaire en images sur la gauche du blog

valclair a dit…

J'ai profité d'avoir un peu de temps par ce dimanche pluvieux pour faire un tour un peu plus approfondi sur ton blog, ma chère lectrice, et franchement l'énergie que tu y mets, la richesse de ce que tu y dis m'impressionne.
J'aimerais être capable d'en faire autant quand j'approcherai de ton âge!
Et je suis ravi de voir que tu iras à Ambérieu, excellente occasion pour que nous échangions un peu plus.

Solange a dit…

C'est un livre qui semble bien intéressant. Je le prend en note peut-être que je le trouverai ici.

vince a dit…

haaaaa!!! si Georges Semprun le dit!!! on peut le croire.