19.3.10

Quelque part en Ardèche

un très beau texte poétique et politique sur les obsèques de Jean Ferrat (cliquer sur le titre)
de Daniel Schneidermann
source:  jean-claude [noreply-comment@blogger.com]

3 commentaires:

brigetoun a dit…

oui je l'avais aimé ce matin (bien inspiré là)

Air fou a dit…

Merci d'avoir fait un billet de ce lien, avec son article hélas, hélas... non seulement très poétique, mais si juste.

Personnellement, c'est le parcours politique de Ferrat que je regrette de ne pas connaitre. Ferrat le chanteur avait beaucoup d'importance pour plusieurs Québécois, dont certains visitent mon chez moi virtuel, où j'ai mis le lien dans les agaces neurones, en t'en remerciant.

Bonne nuit, Micheline, bises.

Zed 7)

devrais connaitrepour ce lien

Solange a dit…

Merci pour ce lien, les gens savent reconnaître l'authenticité.